SOGGETTI SMARRITI par Alessandro Dell’Orto

Prix de liste 15,70 incl. TVALe prix pour vous 13,35 incl. TVALo sconto totale è: 15%

  • En couverture:
  • ISBN: 9788897382171
  • Pages: 280
  • Prix de couverture: 15,70 €
  • Genre: recueil d'interviews
UGS : 9788897382171 Catégorie :

Description

"La plus grande découverte de l'homme n'était pas la lune mais la langue." Tito Stagno

 
Indro Montanelli a déclaré, en reprenant le concept de Leo Longanesi, qui a repris le concept de qui sait qui, que les interviews sont un article volé. Ce qui montre que même les plus grands échouent. […] L'interview n'est pas un article volé mais un article, sublime, remis au lecteur et également à la personne interrogée. Pourvu qu'il soit fait avec les ingrédients essentiels à la beauté du monde, qu'il s'agisse d'une soupe ou d'une image, d'un palais ou d'un vase de géraniums: avec curiosité, passion, intelligence, un peu de talent et beaucoup, tellement d'effort.
Alessandro Dell'Orto compte beaucoup pour moi, il est préférable de le clarifier immédiatement. Il était mon camarade de classe en quatrième année, il y a trente et un ans. Il était mon collègue au début, à "Bergamo-Oggi", il y a plus de deux décennies. […] Lorsqu'il a commencé ses entretiens sur Libéro, d'abord auprès de sportifs, puis de sujets perdus, je l'ai observé pendant la phase de préparation. […] Une longue phase, la pire. Parce que c'est comme chercher la veine d'or. Personne ne sait où mettre ses mains, où se cogner la tête. Alessandro est parti […] avec cette plaque de platine qui est l'esprit du pionnier, de ceux qui sont déjà enthousiastes à propos de ce qu'ils vont découvrir, pourquoi quelque chose sera découvert, même s'ils ne savent toujours pas quoi. Avec ces hypothèses, il a fait ressortir l'impensable. Il est rentré au bureau avec l'enthousiasme décisif d'un enfant, parce que la personne interviewée […] avec Alessandro, […] a dit ce qui ne l'était jamais, avait trouvé le courage oublié pour ressusciter l'amertume ou la joie enfouie, livrer l'éclair à l'étranger jamais remis à lui-même. Ce qu’ils volent, ces entretiens, n’est qu’un peu de temps, rendu sous la forme d’un souffle de vie. Mattia Feltri

Alessandro Dell'Orto

Alessandro Dell'Orto est né à Crema (Crémone) le 5 décembre 1968. Il est originaire de Verdello et de Bergame. Il a commencé à écrire à Cremona (Mondo Padano), puis à "Bergamo Oggi", spécialisé dans le sport, en particulier le football, après les événements d'Atalanta pendant cinq saisons. Professionnel depuis 1996, il travaille à la "Gazzetta di Parma" et est l’un des fondateurs du "Nuovo Giornale di Bergamo", où il dirige le sport. Après de brèves expériences à la "Gazzetta di Lecco", en 1999, et à "Avvenire", en 2000, il est engagé de manière permanente à "Libero" en août 2000, où il devient six mois plus tard responsable des sports. Depuis 2006, il est envoyé. Per Libero a réalisé 100 interviews de joueurs absents et plus de 200 pour la rubrique "Sujets perdus". Alessandro Dell'Orto a été conférencier à la faculté CIM de l'Université de Pavie, où il enseigne le cours "Langues du journalisme", en plus de collaborer à des cours dans divers autres domaines interdisciplinaires. À Milan, il collabore avec l’Université d’État et l’École de journalisme Walter Tobagi.

Please follow and like us:
0
20
fb-share-icon20

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SOGGETTI SMARRITI par Alessandro Dell’Orto”